Actualités

Actualité : Le positionnement des technologues des cabinets d’échange est très puissant selon le chef de DRW en Asie.

On peut persuader les technologues qui font partie de jeunes entreprises ou des Facebook et Google de ce monde de se joindre à des cabinets d’échange si on leur offre des postes où ils auront un certain « pouvoir », qui leur permettra de travailler à des produits novateurs, a dit le chef à la tête de la nouvelle vague d’embauche du cabinet de négociation DRW de Singapour.

Le personnel actuel compte 40 personnes et DRW prévoit d’accroître ses effectifs, et de nombreux nouveaux employés seront des technologues, a déclaré Brook Teeter, chef de DRW en Asie, en ajoutant qu’il préfère en pas déterminer précisément les cibles d’embauche.

« Il n’est pas nécessaire d’avoir de l’expérience dans le secteur de la finance pour faire partie de notre équipe en tant que technologue. Dans ce sens, nous sommes en compétition avec les cabinets de technologie et les institutions financières dans notre recherche de talents », a-t-il ajouté. « Nous trouvons que les candidats du milieu des technologies (qu’il s’agisse de joueurs bien établis ou de nouvelles entreprises) sont très motivés à découvrir le milieu des marchés financiers et à mettre leurs compétences au service de notre industrie. Il est après tout beaucoup plus facile d’enseigner la finance à un développeur C++ que de faire l’inverse. »

Pour en savoir plus, allez à efinancial careers.

DRW Communications

Écrit le